L.F.R.U : une fédération forte et vigilante

Accueil > Le Reiki > Les idéaux du Reiki

Les idéaux du Reiki

Les cinq idéaux du Reiki

Kyô dakewa 今日だけは Juste pour aujourd’hui
Ikaru na 怒るな Libère-toi de la colère
Shinpai suna 心配 すな Libère-toi de toute préoccupation
Kansha shite 感謝して Montre de la gratitude
Gyo wo hageme ぎょをはげめ Travaille dur sur toi-même
Hitoni shinsetsuni 人に 親切に Sois bon envers ton prochain

Pour Mikao Usui, le Reiki est représenté à 50% par les préceptes de vie et 50% par l’énergie. Il disait :

« Pour intégrer mes enseignements et mes entraînements, pour en faire l’expérience physiquement et spirituellement, et pour vivre avec droiture notre condition humaine, nous devons premièrement soigner notre façon de penser et deuxièmement, nous devons garder notre corps en bonne santé.

Si notre façon de penser est saine et conforme à la vérité, le corps conserve naturellement sa bonne forme. La mission de la méthode de soin naturel Usui est de conduire à une vie paisible et heureuse, pour soi-même, et d’inviter également à soigner autrui et à lui procurer du bien-être ».

Mikao Usui préconisait à ses élèves de les répéter matin et soir sous forme de chansonnette afin de les garder en tête. Il disait :

« Chaque matin et chaque soir, assis dans le silence, joignez les mains en prière et chantez les préceptes. Un psychisme purifié et sain en résultera. »

Il l’appelait la méthode secrète pour attirer le bonheur et le remède spirituel à toutes les maladies.

Base fondamentale de l’enseignement de Mikao Usui, les 5 idéaux du Reiki sont issus d’un poème écrit jadis par l’Empereur Meiji. Ils sont parfois bien difficiles à appliquer au quotidien tant nos schémas mentaux sont ancrés dans notre comportement face aux différentes situations vécues.

Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute colère.

Quand nous avons perdu le contrôle face à une situation ou une personne, nous nous sentons « envahis » par cela et nous sommes en colère.

Pour nous libérer de la colère, deux possibilités s’offrent à nous :

  • si la colère est trop forte, nous pouvons aller l’exprimer « ailleurs » en criant dehors, en frappant un coussin, ou bien en utilisant nos talents créateurs et artistiques,
  • ou si nous parvenons à prendre du recul, nous pouvons jouer les spectateurs de nos émotions et les laisser exister sans nous envahir.

Enfin, il est important de ne pas se culpabiliser de ressentir de telles émotions.

Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation.

L’inquiétude naît souvent de notre peur du changement, de l’inconnu et de ce qui pourrait nous arriver demain.

Il y a chaque semaine deux jours qui devraient être exempts de crainte et d’appréhension : HIER, avec ses erreurs, ses soucis, ses peines mais hier n’est plus, et DEMAIN, avec ses erreurs possibles, ses fardeaux, ses espérances mais demain n’existe pas encore. Il reste AUJOURD’HUI, ici et maintenant.

Si un problème a une solution, pourquoi se préoccuper ? Si un problème n’a pas de solution, pourquoi se préoccuper ? Nous devons essayer de nous recentrer pour revenir à l’instant présent afin de retrouver la confiance en la vie et en nous.

Juste pour aujourd’hui, je rends grâce pour mes nombreuses bénédictions, j’honore mes parents, mes professeurs et mes aïeux.

En Asie, le respect pour l’enseignant, et pour l’enseignement, est automatique et spontané. On comprend par « enseignement » toute expérience qui nous aide à nous transformer et par « enseignant » toute personne qui nous aide à vivre l’expérience. Donc sachons apprécier chaque expérience avec un regard neuf, chaque personne comme porteuse de l’étincelle de vie et sachons remercier pour tout cela.

Juste pour aujourd’hui, je vis ma vie honnêtement.

Le désir de reconnaissance et la peur d’être rejeté nous poussent à jouer des rôles et à renier certains aspects de notre personnalité. Vivre sa vie honnêtement, c’est être honnête vis à vis des autres mais également vis à vis de soi. C’est assumer ce que nous sommes, ce dont nous avons besoin et se comporter en conséquence.

Juste pour aujourd’hui, je respecte la vie autour de moi sous toute forme.

Cet idéal nous invite à vivre en harmonie sur notre planète, tout en restant fidèles à ce que nous sommes ; en respectant dans leur mode de fonctionnement respectif, les quatre règnes : humain, animal, végétal, minéral, et les quatre éléments vitaux : terre, eau, feu, air, issus de l’énergie universelle.

Il fait également référence au fait que tout ce qui se passe en nous se reflète dans notre vie. Et que notre manière d’appréhender le monde influence nécessairement notre existence et réciproquement.