L.F.R.U : une fédération forte et vigilante

Accueil > Le Reiki > Contenu des Formations

Contenu des Formations

Mikao USUI a fondé le Reiki et la Gakkai en 1922. A partir de là et jusqu’à sa mort, il n’a cessé de faire évoluer cette méthode. Il en changé plusieurs fois le nom mais également le nombre de degrés. Il a utilisé les Kotodamas avant de créer les symboles, etc.

Peu après sa mort, Chujiro HAYASHI fonde sa propre association et développe sa méthode apportant lui aussi son lot d’évolutions au système.

Après la seconde guerre mondiale, c’est au tour de Mme TAKATA de faire évoluer le Reiki dans le but de le faire accepter en Occident. Et lorsqu’elle décède en décembre 1980, le système connait à nouveau de nombreux changements avec la scission entre les maîtres de l’Alliance et les maîtres indépendants.

Le Reiki n’a donc jamais cessé d’évoluer, s’enrichissant de nouvelles techniques et se diversifiant de plus en plus en fonction des lignées. Cela explique pourquoi de nos jours, il y a tellement d’écoles et tellement de façons de pratiquer le Reiki.

Certaines modifications apportées au système ont été très bénéfiques, d’autres pas. Certains ajouts présentent un véritable intérêt, d’autres dénaturent totalement la méthode. De même, certaines formations se sont tellement appauvries qu’elles n’apportent plus les éléments essentiels à la compréhension et à la pratique du Reiki.

Il nous semble donc fondamental de rappeler ici quelques règles de base concernant la formation en Reiki. Nous nous sommes appuyés pour cela sur les écrits de William Lee RAND dans « La Quintessence du Reiki », livre co-écrit par trois maîtres de renommée internationale, de formation et de lignée différentes. Frank ARJAVA PETTER, William LEE RAND et Walter LÜBECK.

REIKI 1

La durée de la formation dépend de la méthode utilisée et du nombre de participants. Il est évident qu’il faudra plus de temps pour former un groupe de 15 personnes que pour une formation individuelle. Toutefois, la formation devrait se dérouler au moins sur une journée, bien que la plupart des enseignants la proposent sur 2 jours voire plus.

A minima, les sujets suivants doivent être traités :

  • L’histoire du Reiki.
  • Définition et fonctionnement du Reiki.
  • Les cinq idéaux du Reiki.
  • La méditation Gassho.
  • L’initiation du Reiki 1 : une, deux ou quatre initiations selon les écoles.
  • Démonstration et pratique du traitement complet sur soi-même et les autres. Le nombre de positions varie selon les écoles.

En option :

  • Certaines Techniques Japonaises de Reiki (T.J.R.).
  • Quelques exercices supplémentaires ou de la méditation, selon le choix de l’enseignant.

REIKI 2

La durée de la formation dépend de la méthode utilisée et du nombre de participants. Toutefois, la formation devrait se dérouler au moins sur une journée, même si certains enseignants la proposent sur 2 jours ou plus.

A minima, les sujets suivants doivent être traités :

  • Les symboles : description, signification, dessin et utilisation. Trois symboles à l’origine, un symbole ajouté dans certaines écoles.
  • Les élèves doivent apprendre à mémoriser les symboles : le dessin et le son. Il est possible de leur proposer un test. Il est autorisé voire même conseillé de remettre aux élèves des feuillets avec le dessin des symboles.
  • Description et mise en pratique de l’utilisation des symboles dans les traitements en direct (sur soi ou sur autrui) et dans les traitements à distance.
  • Explication de ce qu’est un traitement à distance et de la manière de procéder.
  • L’initiation Reiki 2 : une ou deux initiations selon les écoles.

En option :

  • D’autres Techniques Japonaises de Reiki. Les TJR sont nombreuses et leur enseignement se répartit sur les différents degrés. Chaque école est libre de choisir les TJR qu’elle souhaite enseigner à chaque degré.
  • L’utilisation d’un cristal de quartz.
  • Des exercices complémentaires ou méditation, au libre choix de l’enseignant.

REIKI 3

La plupart des enseignants proposent cet enseignement, bien que certains donnent directement la formation complète de Maître-enseignant.

La formation devrait se dérouler au moins sur une journée, même si certains enseignants lui consacrent 2 ou plusieurs jours.

A minima, les sujets suivants doivent être traités :

  • Description du symbole de Maître Usui. L’enseignement doit comprendre le dessin du symbole, sa signification et son usage. Selon l’école, la calligraphie de ce symbole peut être différente.
  • Les élèves doivent mémoriser le symbole et ensuite faire un test. Il est important qu’ils puissent retenir la façon de dessiner un symbole, sinon ils ne pourront pas l’utiliser.
  • Initiation Reiki 3. En général, les enseignants donnent une initiation.
  • Pendant le stage, un temps d’exercice est réservé à l’utilisation des symboles, de sorte que les élèves sachent, à partir de l’expérience, quelle énergie correspond à ce symbole.

En option :

  • De nouvelles techniques japonaises de Reiki
  • Quelques exercices supplémentaires ou de la méditation, selon le choix de l’enseignant.

REIKI 4 ou niveau Maître-Enseignant

La formation devrait se dérouler sur au moins deux jours, même si certains enseignants lui consacrent 3 jours ou plus.
A minima, les sujets suivants doivent être traités :

  • Exposé sur "Être un Maître de Reiki : qu’est-ce que c’est et quelles sont les responsabilités ?"
  • En option, des symboles de Maître supplémentaires venant d’autres systèmes.
  • Description du ou des symbole de Maîtrise, sachant que leur nombre peut varier selon les écoles. L’enseignement doit comprendre le dessin du ou des symboles, leur signification et leur usage.
  • Les élèves doivent mémoriser le symbole et ensuite faire un test. Il est important que l’élève puisse retenir la façon de dessiner un symbole, sinon il ne pourra pas l’utiliser.
  • L’initiation Reiki 4 ou Maître enseignant. La plupart des enseignants donnent une initiation, bien que certains en donnent deux ou plus.
  • Montrer comment doit être donnée chaque initiation pour chaque niveau de Reiki.
  • Un temps d’exercice réservé pour chaque protocole d’initiation.
  • Discussion sur les sujets à enseigner et temps de questions/ réponses.
  • Exercices supplémentaires, autres techniques ou de la méditation, selon le choix de l’enseignant.

Quel délai entre les degrés Reiki ?

Chacun a le droit d’évoluer à son rythme, donc à priori, il ne devrait pas y avoir de limitation à ce niveau.

Cependant, La Fédération De Reiki recommande vivement de prendre son temps afin d’assimiler correctement chaque degré avant de passer au suivant. Elle préconise donc de respecter certains délais entre chaque niveau.

Dans un souci de professionnalisme il est bien de pouvoir vérifier que chacun s’est donné le temps d’intégrer toutes les notions qui lui ont été transmises lors des différents degrés de Reiki ; le temps d’acquérir de l’expérience en pratiquant sur soi et sur les autres de manière régulière.

On ne se forme pas au Reiki comme à la mécanique ou à la pâtisserie. Le but est de se construire grâce au Reiki sur des bases stables et solides.

Suite à la fusion, les délais entre les degrés définis par la charte d’éthique de LFRU sont :

  • 1er et 2e degré : minimum 3 mois
  • 2e et le 3e degré : minimum 9 mois Une enquête sera mise en place pour déterminer la pratique des enseignants, entre le 3° degré et la maîtrise.

Il est important de comprendre que ces délais sont des délai minimums. Et qu’ils peuvent être beaucoup plus longs en fonction des besoins de chacun.

Le bon moment pour passer au niveau suivant est celui où l’on se sent prêt ; celui où l’on se sent parfaitement à l’aise avec ce que l’on sait déjà et qu’on est serein pour envisager la suite du chemin.

Pour finir, il nous semble important de distinguer le parcours de ceux qui passent les niveaux à des fins de développement personnel de ceux qui les passent dans une optique professionnelle. Il est possible d’obtenir la maîtrise relativement rapidement mais devenir un enseignant crédible nécessite beaucoup de pratique et de travail sur soi et concrètement, cela peut prendre un certain nombre d’années.